December 7, 2022

The Political Chronicle

Complete US News World

3e édition AIF : la BAD reveals the investments obtained

Publié le 05.11.2022 à 01h18 par APA

Le portefeuille global des resources mobilisées prend en compte les transactions du Forum de mars 2022 et celles de la 3e édition de Africa Investment Forum (AIF), à Abidjan. ensemble avez réussi à mobiliser 31 milliards de dollars en intérêt d’investissement, c’est impressive. Congratulations to all! », declared the President of the African Development Bank (BAD), Akinwumi Adesina.

The cumul des funds mobilisés lors de ces deux forums sur l’investissement en Afrique donne « au total 63,8 milliards de dollars US », a indicé le presidente du Groupe de la BAD, Akinwumi Adesina, who insisted that « l’Afrique est bancable » en allusion aux risques évoqués par des investors.

Le Premier ministre ivoirien, Patrick Achi, a dit que ces « sessions de l’AIF 2022 ont donné des résultats au-delà de nos attentes avec des transactions de plus de de 63 milliards de dollars US », notant avec « satisfaction (…) que de nombreux projets sélectionnés pour le financement à cette edition, sont dirigés par des femmes dynamiques et persévérantes ».

« Après les deux premières éditions (de AIF) qui ont permis d’identifier un portefeuille de transactions respectively à 46,9 milliards de dollars US et 67,5 milliards de dollars US, nous espérons cross the bar de 100 milliards de dollars lors de cette 3e édition », avait declaré à l’overture de la session le vice-président de la République de Côte d’Ivoire, M. Meyliet Koné.


Le Forum sur l’investissement en Afrique generates des capitals extraordinaires pour l’Afrique. M. Adesina a indicé à l’ouverture du 3e AIF qu’en quatre ans, depuis le début du Forum en 2018, Africa Investment forum a permis de mobiliser 110 milliards de intérêts d’investissement pour le continent.

See also  des centaines de visiteurs evacués de la Vallée de la Mort après des crues exceptionnelles

Au cours des trois jours écoulés, ce sont seven sessions plénières, 12 sessions parallèles sectorielles, et quarante-sept (47) boardrooms ou salles de transactions qui ont été tenues ainsi que de nombreuses rencontres B to B.