February 3, 2023

The Political Chronicle

Complete US News World

À Marseille, au VIe Emerging Valley / La startup tunisienne Wayout et la congolaise (…)

.

From our special envoy to Marseille,
Bruno FANUCCHI pour AfricaPresse.Paris (APP)
@africa_presse

.

Pour la centaine et plus de jeunes startupers Africans qui y concourent, la cérémonie de remise des Prix est surement le point d’orgue de chaque édition d’Emerging Valley car, dans une ambiance festive et fraternelle, tous espèrent bien entendu sortir du lot et remporter un trophy qui leur donnera une extraordinaire visibilité dans un ecosystème où foisonnent les initiatives et projets les plus fous et les solutions les plus originales. Ce sont en quelque sorte les « César » de la Tech africaine.

Pour le Prix Med’Innovant Africa decerné par l’établissement public d’aménagement (EPA) Euro-méditerranée, son directeur du développement économique, Stéphane GHIO, faisait ainsi observer mardi soir au Palais du Pharo : « Nous avons eu cette année 121 candidatures issues de 19 pays Africans et nous avons présélectionné 20 dossiers, puis retenu finalite 6 finalists qui ont été auditionnés et nous aurons donc comme chaque année 2 lauréats : le Prix du Jury et le Coup de cœur ».

Les six finalistes montent alors sur la scène du grand amphithéâtre – où se dérount les séances plénières d’Emerging Valley – pour faire en moins de 2 minutes chacun leur « pitch » Vantant les mérites de leurs young startups et de leurs innovative solutions. Et – c’est l’enthusiasme de la jeunesse ! – ils y croient tous jusqu’au bout. Avant que ne soit delivered – sorti d’une envelope comme au Festival de Cannes – le nom de l’heureux vainqueur.

.

Une entreprise tunisienne
Laureate du Prix du Jury


En Tunisie, mise en place d’un filtre dans une bouche dégout. © DR

.

Le Prix du Jury 2022 est décerné au tunisien Mohamed Rammeh, de Wayout Ecological Solutions (www.facebook.com/Zigofiltre), qui s’occupe notably de la pollution marine et des eaux urbaines usées dans une quinzaine de municipalités de Tunisie, avec un système simple de filtrage de récupération des déchets au niveau des bouches d’égouts. « C’est une solution particularly interestinge pour la ville de Marseille et pour Euro-Méditerranée », se plaît ausuitt à faire observer le président du Jury.

See also  What is the impact of entrepreneurs africains on affiliation with Russie?

« Merci beaucoup pour ce privilège. Marseille est une ville que l’on a adore dès notre première visite et l’on aimerait bien installe notre solution ici pour créer aussi un impact de ce côté de la Méditerranée, comme on l’a déjà fait en Tunisie », underlines pour sa part le lauréat, tout à la joie de l’avoir emporté haut la main.

« Il n’y a pas de perdants », tient à rappeler au micro Samir Abdelkrim. Grand organiseteur de ce show médiatique, il se donne sans compter pour animer toute cette journée dont le but principal est de mettre en vis-à-vis et de se faire rencontrer des entrepreneurs et de jeunes « pousses » de la Tech des deux continents qui imaginent des solutions toujours pratiques, concrètes ou numériques, cherchant à innover et à se développer sur les deux rives de la Méditerranée.

.

Un « Coup de cœur »
Congolese


La chambre froide de GreenBox, alimentée par sa propre énergie solaire. © DR

.

C’est Osvaldo Rey, de la startup congolaise « GreenBox » (www.greenbox.global), proposant aux agriculturists des chambres froides mobiles fonctionnant à l’énergie solaire, qui se voit attribuer cette année le Prix « Coup de cœur », même s’il n’a pas pu venir à Marseille et se trouve actuellement au Congo. Avec des difficulties de connexion qui seront résolues in extremis pour qu’il puisse dire avec beaucoup d’émotion quelques mots de remerciement en visio : bravo !

Dotés respectively de 7 000 € et de 2 500 €, les lauréats benefieront surtout d’un accélérateur pour pouvoir être connecté à l’ecosystem tech et innovation du Territoire de la Métropole Aix-Marseille-Provence, d’un accompaniement de l’association intercontinental d’entrepreneurs Afrikalink, ainsi que l’access au Campus AFD prêt à accompanyer l’accelération du projet. Ils seront aussi invités sur le territoire pendant quatre semaines pour « voir comment implémenter leur solution potentiellement à AMP Métropole et bien sûr en Afrique »…

.

Telaqua,
« une pépite provençale »


Nicolas CAVALIER, lauréat avec Telaqua du Prix Provence-Africa Connect (au micro) avec l’un de ses challengers, Habib-CHAARI. Entre les deux, Doudou TAMBA, lauréat de l’an dernier. © BF

See also  Four companies presented the Cannes Prize for their support

.

Il ya une telle effervescence sur scène qu’un nouveau concours chasse l’autre à peine achevé. Pour le concours Provence Africa Connectdont c’est la troisième édition, les trois finalists retenus (dont un n’a pu unfortunately faire le déplacement de Marseille) s’impatientent à leur tour en attendant le verdict .
C’est Nicolas Cavalier, de l’entreprise provençale Telaqua (www.telequa.com) qui l’emporte d’une courte tête devant Habib Chaari de la startup Ocean spécialisée dans le transport de freight. Le Prix lui est remis cette fois par Didier ParakianVice-Président de la Métropole Aix-Marseille-Provence, qui se plaît à underreiner que le lauréat est « une pépite provençale, déjà très active en Côte d’Ivoire ».

« Telequa, cela fait un peu moins de cinq ans que l’on existe, explique Nicolas Cavalier. Nous sommes est une vingtaine de collaborators et présents essentially en Afrique, où se trouven 70 % of our clients : en Côte d’Ivoire, au Ghana, au Cameroun et au Maroc, bientôt au Sénégal, en Afrique du Sud et en Tanzania. Nous avons inventé l’irrigation management système, c’est un tool d’aide à la gestion quotidienne de l’irrigation, dans le but d’optimiser la consommation d’eau et d’electricité. On est là pour aider les grands groupes agricoles – il ya en a énormément en Afrique. Et on espère s’ouvrir demain à tous les agriculturists de la planete pour les aider à optimiser leur consommation. »

Dans la foulée, le Vice-Président Parakian – dont la faconde rejoycit la salle – reprend la parole et fait applaudir égamente le Dr Olfa KilaniCEO de Kytoprod qui vient d’être designée « femme entrepreneur de l’année en Tunisie ». Avant de passer pour conclure au palmarès de SIBC (Social & Inclusive Business Camp) et du Campus AFD presented by the former Senegalese Minister Papa Amadou Sarrnow directeur exécutif chargé des Partenariats, de la Mobilisation et de la Communication du Groupe AFD, en présence de Bertrand WalckanaerDirecteur Général adjoint de l’Agence.

See also  COVID-19: Further Outbreak of Epidemic in the World (WHO)

Cinq nouveaux « pitch » vont alors s’enchaîner, représentant des startups nées aux quatre coins de l’Afrique : en Tunisie, à Madagascar, en Côte d’Ivoire, au Ghana et en RD Congo. Une dernière scène, résumant parfaitement l’Afrique de l’innovation et de tous les possibles, et qui s’illustre traditionnellement par « la photo de famille » finale où tous les acteurs de cette journée réussie se retrouvent sur la tribune et se congratulent sous les projectors. C’est cela, l’esprit et la réussite d’Emerging Valley !

.

◊ ◊ ◊ ◊ ◊ ◊ ◊ ◊ ◊ ◊ ◊ ◊ ◊ ◊ ◊ ◊ ◊ ◊ ◊ ◊ ◊ ◊ ◊ ◊ ◊ ◊ ◊ ◊ ◊ ◊

◊ ◊ ◊ ◊ ◊ ◊ ◊ ◊ ◊ ◊ ◊ ◊ ◊ ◊ ◊ ◊ ◊ ◊ ◊ ◊ ◊ ◊ ◊ ◊ ◊ ◊ ◊ ◊ ◊ ◊


CLIQUEZ ICI ET VOYEZ LE REPLAY
DE NOTRE CMAAP 6 du 9 novembre 2022


.


Une vue de la salle pendent la conference. © Frederic Reglain

.

TOUS NOS ARTICLES SUR LA CMMAP 6 :

- À la CMAAP 6 / Patrick SEVAISTRE (CIAN-EBCA) : « Arrêtons de donner des leçons ! L’Afrique a plus de besoin d’investissements que d’aide »

- À la CMAAP 6 / Mme Kane Aïchatou BOULAMA, Ambassadeur du Niger à Paris : « Mon pays regorge d’atouts pour attracter les investisseurs étrangers »

- À la CMAAP 6 / SEM Alain LE ROY, Ambassadeur de France : « L’Europe reste de très loin le premier partnere de l’Afrique »

- À la CMAAP 6 / Mme Kane Aïchatou BOULAMA, Ambassadeur du Niger à Paris : « Nous attendons de l’Union européenne des engagements substantial pour soutenir le sector privé »

- À la CMAAP 6 / Cédric LEVITRE, IPEMED : « Europe is the best partner to support Africa in the creation of a new generation of ZES »

- À la CMAAP 6 /Jessica LARSSON, Commission EU à Paris : « La Global Gateway est au service d’une ambition commune pour 2030 et de l’agenda 2063 de l’Union africaine »

◊ ◊ ◊