February 3, 2023

The Political Chronicle

Complete US News World

Après le Mali, les troupes françaises sur le départ au Burkina Faso

Après le Mali, le Burkina. La France retirera ses troupes du Burkina Faso d’ici “un mois” alors que la junte a denóncé les accords de defense liant les deux pays, nouveau recol de l’influence de Paris au Sahel.

“Mardi (…) nous avons reçu formellement la dénonciation, par le gouvernement burkinabè, de l’accord de 2018 relatif au statut des forces françaises presentes dans ce pays. Conformément aux termes de l’accord, la dénonciation prend effet one month après la réception de la notification écritre”, declared the French Ministry of Foreign Affairs to AFP.

La France respectera “les termes de cet accord en donnant suite à cette demande”.

Sollicitées par l’AFP, les autorités burkinabè n’était pas immediately disponibles mercredi pour reagir.

Le Burkina héberge actuellement un contingent de près de forces spéciales françaises, la force Sabre. Ces dernieres auront quitté le pays “d’ici fin février” et le retrait de tous les matériels devrait être achevé “fin avril”, a source close to the dossier affirmed à l’AFP.

According to concordant sources, l’option privigilée serait alors de redéployer ces militaires d’élite au Niger voisin, qui accueille près de 2.000 personnel français.

Le gouvernement burkinabè avait assured lundi avoir demandé le départ des militaires français dans un délai d’un mois, sans pour autant vouloir rompre diplomaticementiquement avec Paris. Mais la France avait réponse attendre des clarifications de la part du président de transition Ibrahim Traoré.

Depuis leur arrivée au pouvoir in September à la faveur d’un putsch, le captaine Traoré et son gouvernement ont manifesté leur volonté de diversifier leurs partenariats, notably in matière de lutte contre le jihadisme, alors que le Burkina s’enfonce depuis 2015 dans une spirale de violences.

See also  Macron annonce que la France travaillera "avec bonne volonté" avec le futur Prime Minister italien

Les nouvelles autorités ont parallelement engagé un rapprochement avec la Russie. Le Premier ministre burkinabè a fait une discrète visite à Moscou en décembre et avait declaré il ya deux semaines qu’un partenariat avec la Russie était “un choix de raison”.

– La temptation Wagner ? –

La France est contestée depuis severales mois au Burkina, alors que la presence militaire de l’ancienne puissance coloniale n’a pas permis notably d’enrayer les attaques des groupes jihadistes liés à Al-Qaïda et au groupe Etat islamique (EI) dans ce pays parmi les plus pauvres au monde.

Les autorités burkinabè n’ont pas solicitité l’aide militaire de leur partner depuis juillet 2022, selon l’état-major français.

In December, the junta asked Paris for the replacement of its ambassador, Luc Hallade, visé notably pour avoir fait état of the degradation of the security situation in the country.

On Monday, the spokesperson of the government, Jean-Emmanuel Ouédraogo, indicated that this person had “reçu toutes les assurances sur le fact that the French authorities will accede to this request dès cette semaine”. Mais de source diplomaticique, son sort n’était pas encore scellé.

Le précédent malien est dans toutes les têtes. Après neuf ans de présence, les militaires français ont achevé leur retrait du pays en août, poussés dehors par une junte hostile qui a fait appel à la sulfureuse société paramilitaire russe Wagner.

En coulisses, la junte burkinabè assure à la France qu’elle ne compte pas s’attacher les services de Wagner, dont une équipe de liaison est come prospecter au Burkina, riche en ressources minières, selon plusieurs sources françaises. Mais les services de garde prétorienne proposés par les mercenaires russes potrouint finir par séduire les militaires au pouvoir.

See also  Which is Flix Moloua, the new Premier Minister centrafricain?

The French president Emmanuel Macron launched a reflection to rethink the military partnerships on the African continent, which will have to meet the specific demands of the countries and rely on the most visible devices. De premières conclusions should be drawn être tirées “dans les prochaines semaines”, de source gouvernementale.

Quelque 3.000 military français sont toujours deployables au Sahel, entre Niger, Tchad et Burkina.