February 3, 2023

The Political Chronicle

Complete US News World

At least 9 people were killed in an attack against a mosque in the Sahel

AA / Ouagadougou / Dramane Traoré

Au moins neuf personnes ont été tuées mercredi soir, dans une attaque qui a visé une mosque dans la localité de Goulougountou à Falagountou dans le Sahel burkinabè, a appris Anadolu, vendredi de sources sécurités et locales.

“Des hommes armés non identifiques ont mené mercredi une incursione violente dans la localité de Goulougountou tuant une dizaine de personnes dont un religious leader dans une mosquee”, a rapporté la platforme de suivi des attaques terroristes “Sahel Security”.

“Des hommes armés sont arrivé à moto aux environs de 19h00 et se sont attacés aux fidèles dans la mosque de Goulougountou”, not loin du site minier industriel d’or d’Essakane a, pour sa part, declaré un témoin à Anadolu.

“Au moins 9 personnes ont été tuées dans la mosquée dont certaines ont été égorgées”, a ajouté un autre inhabitant précisant que les victimes ont été inhumées, judi.

Pour sa part, radio Oméga (privée) reported that “neuf personnes, des fidèles et l’imam, ont été tuées dans une mosquee, par des individus armés non identifique à Ticknawell, un quartier de la localité de Goulougountou, un des 14 villages de la commune de Falagountou”.

Earlier, on the day of Wednesday, two army supplétifs were killed in an attack in this same locality, according to information reported by Anadolu.

Les Forces de défense et de sécurité burkinabè appetitues des supplétifs de l’armée ont lancé une offensive qui a permis de neutraliser plusieurs “terrorists” ayant commis ces actes, a indicé un responsible militaire sous couvert d’anonymat.

The security situation is marked by terrorist attacks since 2015 in several regions of Burkina Faso. Ces attaques ont fait de nombreuses victims et des thousands de déplaces internes, alors que plus de 40% du territoire échappe au contrôle de l’Etat, selon des chiffres officiels.

See also  President feared by investors

According to the Ministry of Education, 679 educational structures have been closed due to insecurity affecting 1,076,155 students, according to figures available on 31 December 2022.

Le 24 octobre dernier, les authorities Burkinabe ont lancé le recrutement de 50 000 combatants volontaires pour la défense de la patrie (VDP, les supplétifs de l’armée) pour souterin l’armée dans la reconquête du territoire national.


Seulement une partie des dépêches, que l’Agence Anadolu diffuse à ses abonnés via le Système de Diffusion interne (HAS), est diffusone sur le site de l’AA, de manière résumé. Contactez-nous s’il vous plaît pour vous abonner.