December 7, 2022

The Political Chronicle

Complete US News World

Cinglant revirement pour Truss avec “presque toutes” ses mesures budgetaires annulées

Publié le :

London (AFP) – Le nouveau ministre britannique des Finances Jeremy Hunt announced on Monday that “presque toutes” les baisses d’impôts dévoilées le mois dernier, ce qui constitue un désaveu humiliant pour la Première ministre Liz Truss dont les jours à Downing Street seemnt comptés.

M. Hunt, named on Friday in the emergency after the “plan de growth” of his predecessor Kwasi Kwarteng plunged the British markets into turmoil, was hammered on Monday when he made a televised statement that the priority of the government was now to restore “la stabilité”. Quitte à limiter dans la durée les aides aux ménages face à la dramatique envolée des prix de l’énergie.

Le nouveau Chancellor de l’Echiquier, qui s’exprimera au Parlement plus tard lundi, a anvanche la présentation de grandes lignes du projet budgetary de moyen terme britannique qui doit être presente dans sa totality le 31 octobre, tentant de calmer les marchés.

These latter are plungés dans la turmoile depuis la presentation fin septembre de projects de baisses d’impôts massive et d’un soutien colossal aux factures énergétiques par Kwasi Kwarteng. Non pleinée chiffrés et devant être financiers par emprunt, ils avaient fait craindre une sortie de route des finances publiques.

La livre avait chuté à un record historique de faiblesse et les taux d’emprunt à long terme de l’Etat avaient flambé.

Les fonds de pension, qui détiennen une large part de ces titres, s’était retrouvés fragilisés. Par ricochet les taux d’emprunt pour les ménages et les entreprises s’était également envolés, menaçant la santé économique compromise du pays, qui flirte avec la récession.

See also  Côte d'Ivoire : des femmes aux faux cils pour sublimer les regards

La Banque d’Angleterre had to intervene to prevent the situation from deteriorating into a financial crisis. Le Fonds monétaire international (FMI) avait enjoint Downing Street de rectifier le tir et de travailler de concert avec la banque centrale, qui lutte contre une inflation à près de de 10% et se retrouvait à contre-courant du plan économique de Truss, inflationniste sur la durée.

“Aucun gouvernement ne peut controller les marchés. Tous les gouvernements peuvent donner des gages de soutenabilité des finances publiques”, emphasized M. Hunt.

“D’autres décisions difficiles” sont à venir pour les étés gouvernements comme les impôts, at-il prévenu.

Après une conference de presse catastrophic vendredi, la Première ministre devait quant à elle rencontrer dans la soirée des parlementaires, pour essayer de les vanvaincre, si c’est encore possible, qu’elle a encore un avenir à Downing Street.

The polls are catastrophic and several MPs have publicly declared that the fourth Prime Minister of the United Kingdom should leave the Brexit referendum in 2016. Avec au compteur seulement 40 jours au pouvoir, elle risque de devenir le Premier ministre ayant eu le plus court mandate jamais connu outre-Manche.

Détente des marchés

Les investisseurs ont reagie positivement aux déclarations de M. Hunt: la devise britannique progressait de 1% à 1,1285 dollar vers 10H45 GMT et le rendement des obligations à 30 ans chutait à 4,40%.

Parmi les annonces de lundi, “la plus grosse dépense”, le plafond des factures énergétiques pour tous les ménages, “mesure phare pour aider des millions de personnes à traverser un hiver difficile”, sera finalement en vigueur jusqu’à avril seulement et non plus pour deux ans.

See also  Quelles concerns economics about suspension des accords entre Kinshasa and Kigali?

Au-delà, le Trésor va réfléchir à une nouvelle approche qui “coûtera nettement moins cher au taxpayer tout en assurant de l’aide pour les plus necessaireux”.

Susannah Streeter, analyst chez Hargreaves Lansdown, estimait que “l’autorité de la Première ministre est à présent si diminueée que même le point central de sa stratégie, alléger la crise du cost de la vie, est largement amoindri”.

Dans la longue liste de baisses d’impôts qui partent à la poubelle, M. Hunt a énuméré le projet de centers d’achats sans taxes (duty-free) pour les non résidents, l’abaissement du taux d’imposition pour les dividends , celui du taux d’impôt sur le revenu pour la première première tranche de revenus à 19% à partir d’avril 2023…

Sont toutefois maintenues la baisse de la taxe sur les transactions immobilières et l’annulation d’un prelèvement destiné au financement des services de santé.

Deux notable revirements avaient déjà été annoucés: une baisse du taux d’imposition pour les revenues des plus aisés a été canceled et une hausse de l’impôt sur les sociétés qui avait été prévéd sous Boris Johnson aura finalement lieu.

L’ensemble de ces mesures fiscales “permettront de lever environ 32 milliards de livres par an”, a precisée M Hunt.