December 7, 2022

The Political Chronicle

Complete US News World

COP 27 : la BOAD compte consacrer 25% de son portefeuille au financement de projets verts jusqu’en 2025

En marge de la 27e Conférence des Nations unies sur le changement climatique (COP27), la Banque ouest-africaine de développement (BOAD) s’est engagée à augmenter son portefeuille dedicated au financement vert. Ainsi, l’instiution based à Lomé (Togo) compte consacrer 25 % de son portefeuille au financement de projets verts jusqu’en 2025, contre 10 % sur la période allant de 2015 à 2019.

D’ici 3 ans, la banque sous régionale annonce qu’elle va allouer 1,3 milliard USD à ses 8 countries membres (Bénin, Burkina Faso, Côte d’Ivoire, Guinée-Bissau, Mali, Niger, Sénégal et du Togo) . Ce montant sera destiné à financer des projects dans le sector de l’agriculture, de l’énergie entre autres.

L’institution financier a indicé qu’une partie du financement sera consecrate aux projets énergétiques notably aux énergies rénovéables. Dans cette optique, la BOAD ambitionne de développer une capacité de 380 MW dont 215 MW d’énergies solaire destiné à reinforcer le parc énergétique des countries members.

Par ailleurs, the bank also intends to strengthen the regulatory framework and help public institutions developing in the energy sector to attract large investors in the domain that can develop independent power project (IPP) and public-private partnership models. (PPP).

En plus de la production de l’électricité, l’institution veut encourager la construction de villes plus durables avec des infrastructures résilientes au climat dans les pays membres. She hopes that this new approach will allow the emission of 18 million tonnes of equivalent CO2 within the Union économique et monétaire ouest-africaine (Uemoa).

Created in 1973, the BOAD has a main mission to promote the balanced development of member states and to realize the economic integration of West Africa, financing priority development projects.

See also  la junte cède sous la pressures des sanctions de la ECOAO