February 3, 2023

The Political Chronicle

Complete US News World

Coups de feu à Paris : trois morts, profil du suspect, lieux visés… le point sur l’attacke

Trois personnes ont été tuées et trois autres blessées ce vendredi à la suite de coups de feu à Paris, rue d’Enghien, dans le Xe arrondissement. Parmi les blessés, un se trouve en urgence absolue. The alleged shooter, William M., was interpellé according to a police source.

“Il ya trois décédées, une personne en état d’urgence absolue, deux personnes en état d’urgence relative et le mis en cause qui a pu être interpellé, est également blessé, notably au visage”, confirmed the prosecutor of the Republic. de Paris, Laure Beccuau, lors d’un point presse sur les lieux. Gérald Darmanin est attendu sur place dans les prochanes heures.

According to our informations, the shooting took place in the Center culturel kurde Ahmet-Kaya, au 16 de la rue d’Enghien. Il ya également eu des tirs dans un restaurant et chez un coiffeur, selon Alexandra Cordebard présente sur les lieux.

« On a vu un vieux monsieur blanc rentrer et tirer dans le center culturel kurde, puis il est allé dans le salon de coiffure à côté. On s’est refugees dans le restaurant avec les salariés », a témoigné Romain, le directeur adjoint du restaurant Pouliche Paris, dans la rue, joint par téléphone par l’AFP.

The suspect is a 69-year-old retiree

The suspect, prénommé William M. and aged 69 years, opened fire in the direction of several people. De nationality française, il s’agirait d’un retraité de la SNCF, où il exerçait comme conductore. Lors de son interpellation, les forces de l’ordre ont mis la main sur l’arme qui lui a servi à tirer. On ignore tout pour l’heure de ses motivations. According to nos informations, cet homme était sous contrôle judiciaire et avait pour interdiction de détenir une arme.

See also  Moody's confirme la notation de crédit de la BOAD à Baa1 et révise sa perspective de negative à stable

L’homme était connu pour deux tentatives d’homicide, l’une en 2016 et la seconde l’année dernière. Il s’en était alors pris à un center de migrants du XIIe arrondissement avec un sabre en 2021 et venait de sortir de prison, le 12 décembre dernier. Une information judiciaire avait été ouverte.

L’homme avait été mis en examen pour violences avec arme avec préméditation à caractère raciste ainsi que pour degradations. Il avait ensuite été placé en détention provisoire. Une police source avait à l’époque indicé à l’AFP que l’homme était soupçonné d’avoir blessé à l’arme blanche at least two migrants dans un campement à Paris le matin du 8 December 2021 et degradé severalis tents d’un campement du parc de Bercy, dans le XIIe arrondissement de la capitale. The prosecutor confirmed that he had recently been remitted in liberty.

Le second antécédent concernerait « des faits en Seine-Saint-Denis où il serait passé récently en jugement, aurait été condamné, mais à la suite de la condamnad un appel aurait été interjeté par le parquet », a indicéo Laure Beccuau.

Une cellule psychologique ouverte

Une enquête a été ouverte des chiefs d’assassination, homicides volontaires et violences aggravées. Les investigations ont été confiées à la section antiterroriste de la brigade criminelle. Le parquet national antiterroriste et ses services sont venus sur les lieux « mais en l’état, (…) il n’y a aucun élément qui privilegierait la necessité de leur saisine », a soirrein la prosecutorure.

Les motifs racistes des faits « vont évidencement faire partie des investigations qui viennent de débuter avec un très grand deployment d’effectifs » des services d’enquête, at-elle encore declaré.

See also  The team also suspended the diffusion of France 24 and RFI

Sur Twitter, la préfecture de police a demandé aux Parisiens d« éviter le sector » et de « laisser les services de secours intervenir » dans ce quartier qui englobe le Grand Rex ou encore la porte Saint-Denis. Les environs ont d’ailleurs été bouclés et les riverains sont invités à rester confinés.

« Une cellule psychologique va ouvrir dans la mairie du 10e », announced on Twitter Anne Hidalgo after the drama. La maire de Paris a également remercié les forces de l’ordre « pour leur intervention décisive », adressant ses « pensées émues aux victimes et à leurs familles ».

« Je suis en colère. À l’approche de l’anniversaire des 10 ans de l’assassination de trois femmes kurdes (le meurtre de trois militantes kurdes dans la nuit du 9 au 10 janvier 2013, également dans le Xe arrondissement), des réunions se préparaient pour organiser un événement. On est très inquiet. Les tensions s’était apaisées, on est très surpris », confié au Parisien un membre de la communauté kurde de 32 ans, résidant en Île-de-France, qui dit « attendre des réponses ».

« Cela fait des années qu’on vient ici au center, qu’on organize des activités culturelles, de danse, de musique », at-il added. « On begin à se rassembler. Connaissant la communauté, les Kurdes vont venir de partout. »

“Le Conseil démocratique kurde en France condemne avec virulence cette attaque terrorist infâme qui intervient suite à de multiple menaces proférées par la Turquie, allydie de Daesh”, a écrit le CDK-F dans un communiqué, parlant de “trois militants kurdes tués”. Le conseil will hold a press conference at 18h30 and invite to participate in a night vigil this night, dans ses locaux.

See also  two continents, the priorities are different

On Twitter, the Minister of the Interior, currently en déplacement, announced that he would retire on Wednesday in Paris. « À la suite de la dramatique fusillade qui s’est déroulée ce matin, je rentre à Paris et me rendrai sur place. Toutes mes pensées vont aux proches des victims. L’auteur a été interpellé », confirms Gérald Darmanin.