August 13, 2022

The Political Chronicle

Complete US News World

des enfants retrouvent leurs proches après avoir été séparés par les conflits dans le sud-est

Publié le :

Âgés de 5 à 19 ans, 83 enfants ont été réunifiés avec leurs familles. Ils avaient été séparé par les conflits armés et les violences dans les provinces du Tanganyika et du Haut-Katanga depuis plus de trois ans pour certains. Ils ont retrouvé leurs proches thanks to the intervention of the International Committee of the Red Cross and the Congolese Society of the Red Cross.

Avec notre envoyé spécial entre Pueto et Manono, Patient Ligodi

Il est 10h à l’aéroport de Pueto. Plusieur dizaines d’enfants sont regroupés sur le tarmac. Ils montent dans l’avion les uns après les autres, destination Manono.

C’est le grand jour pour Jason. Le jeune garçon de 12 ans s’apprête à retrouver ce qui reste de sa famille. Ses deux parents et plusieurs de ses proches ont été tués trois ans plus tôt dans les conflits opposant les pygmées et les bantous. « Je rentre à la maison. J’étais loin. Aujourd’hui, je rentre à Manono. Là-bas, il ya mes frères et les autres membres de la famille ».

Quarante-cinq minutes de vol. Jason et les autres enfants chantent et se taquinent. Ils ont hâte de fouler le sol de Manono. L’avion atterrit. Chaque enfant est acheminé dans sa famille.

Quand la voiture de La Croix rouge s’approche du nowreis domicile de Jason, l’émotion est totale. Jean, oncle de Jason se souvient de tout. « L’attaque nous a surpris la nuit. Quand ces combatants sont arrivés dans notre village. Tout le monde a fui, enfants comme adultes. On s’est dispersés. On ne savait pas qui était parti où? ».

See also  Un deserniers figitifs searches for ginocide au Rwanda est mort in 2002 in RDC

Après la réunification, il va falloir se reconstruire. Jean compte sur son travail d’agriculteur pour scholariser Jason qui lui espère un jour devenir médecin.