August 13, 2022

The Political Chronicle

Complete US News World

Edouardo Dos Santos est decédée d’une “mort naturelle”

AA / Pascal Mulegwa

Les résultats préliminaires de l’autopsie realized le week-end dernier sur l’ancien président Angolais José Eduardo dos Santos font état d’une « insuffisance cardiaque» et « une infection pulmonaire majeure », ayant conduit au decès, vendredi dernier, de l ‘ancien conductor.

Le résultat préliminaire supprime, au moins pour l’instant, l’une des questions raised par Tchizé dos Santos, sa fille, qui avait indicé que son père aurait pu être empoisonné.

Elle avait saisi la justice à Barcelona pour exiger une autopsie avant les funérailles.

According to the Angolan press, the guarantee that José Eduardo dos Santos was not poisoned was given by the attorney general of the Angolan Republic, who is part of the delegation sent to Barcelona for the transfer of the body of the former president.

La fille de l’ancien dirigeant conteste la décision des autorités angolaises d’organiser des funérailles officielles à Luanda, affirmant que son père avait évoit le vœu d’être interré en Espagne.

Dos Santos est decédéate, vendredi matin, à l’age de 79 ans dans la clinique de Barcelona en Espagne where he was hospitalized following a heart attack le 23 juin.

Il était arrivé au pouvoir in September 1979, following the death of the Angolan premier, António Agostinho Neto. Il avait quitté la presidencia 38 ans plus tard en September 2017 à l’issue d’une élection ayant consecrate la victoire de son parti, le MPLA et de l’actuel chef de l’État, João Lourenço, son ancien ministre loyal de La Défense.

The Angolan government has decreed a national mourning of 5 to 7 days to honor his memory.

See also  Vote for siniors, arbiter duel Emmanuel Macron


Seulement une partie des dépêches, que l’Agence Anadolu diffuse à ses abonnés via le Système de Diffusion interne (HAS), est diffusone sur le site de l’AA, de manière résumé. Contactez-nous s’il vous plaît pour vous abonner.