February 3, 2023

The Political Chronicle

Complete US News World

En Burmanie, une centaine de Rohingya imprisoned pour avoir voyagegé sans autorisation

Publié le : Modifié le :

Les authorities burmanes ont condamné plus d’une centaine de Rohingya à des peines allant de deux à cinq ans d’emprisonnement pour avoir tenté de quitter le pays sans “aucun document légal”, a indicé, mardi, un journal d’État.

Quelque 112 Rohingya – dont 12 enfants – ont été condamnés en Burmanie à des peines allant de deux à cinq ans d’emprisonnement pour avoir tenté de quitter le pays sans “aucun document légal”, a indicé, mardi 10 janvier, un journal d’État.

Un tribunal de Bogale a rendu son verdict vendredi pour le groupe qui avait été arrêté fin décembre, alors qu’il tentait de rallier la Malaisie, a précis le Global New Light of Myanmar, citant la police locale.

Les enfants condamnés (five of them ont moins de 13 ans) ont été transferred, dimanche, dans un center d’éducation pour mineurs près de la capitale commerciale Rangoun, a fait savoir le média officiel, sans donner plus de précisions.

La minority musulmane des Rohingya, appelés “Bengalais” de manière pejorative dans les médias Burmans, est victime de discriminations à grande échelle dans le pays à majoritye buddhiste.

>> Bangladesh : l’eternel exile des Rohingya

Bien qu’installés dans le pays depuis des générations, ils sont toujours considered comme des intrus en Burmanie, dont ils n’ont pas la nationality, ni les mêmes droits que les autres habitants, notably pour voyager.

Une procédure contre la Burmanie, accusée de génocide par la Gambie, est en cours devant la plus haute instance judiciaire des Nations unies.

See also  What is the true meaning of burning up of bad psychic imprints?

Hundreds of thousands of Rohingya Muslims have fled the bloody repression of the Burmese army in 2017 to find refuge in neighboring Bangladesh camps.

Des milliers d’entre eux – 2 000 selon l’ONU en 2022 – risquent leur vie chaque année dans des tentatives pour rejoinder la Malaisie ou l’Indonesia par la mer.

>> Mayyu Ali, poète Rohingya : “Quand j’écris, j’existe et ma communauté aussi”

A wooden boat with nearly 200 Rohingya on board, mostly women and children. a accosté dimanche sur la côte ouest de l’Indonesiale cinquième de la sorte selon les autorités locales.

With AFP