February 3, 2023

The Political Chronicle

Complete US News World

Entre bombardment et crash meurtriers, la semaine de conflit en quatre infographics

Cette semaine en Ukraine a été marquee par la frappe sur Dnipro (centre-est), qui a tué 45 personnes dont six enfants samedi ainsi que par le crash d’un helicopter dans lequel se trouvain le ministre de l’Intérieur. L’appareil s’est écrasé jeudi et a touché une école maternelle près de Kievtuant au moins 14 personnes dont le minister Denys Monastyrsky, qui se rendait sur la ligne de front.

Le président Volodymyr Zelensky Continue to claim more aid from the Occident and several countries have announced new shipments to Ukraine. 20 Minutes vous propose de faire le point sur cette nouvelle semaine de guerre en Ukraine qui se termine ce vendredi, 331e jour de conflit, grâce à quatre infographics.

Une ligne de front tendue

Carte de la situation sur le terrain en Ukraine, au 20 janvier 2023. – Simon MALFATTO, Paz PIZARRO, Kenan AUGEARD / AFP

The situation sur le terrain continues d’être électrique, en particulier au sud et à l’est du pays, sur les lignes de front. Ce vendredi, les autorités d’occupation russe ont dit note une “forte hausse de l’intensité” des combats dans la région de Zaporozhye, dans le sud de l’Ukraine, où des affrontements ont lieu “sur toute la ligne de front” . Ailleurs en Ukraine, l’armée russe a anouncement avoir pris le contrôle de Klichtchiïvka, une petite localité au sud de Bakhmout (est), ville become l’épicentre des combats. Klichtchiïvka, which had a population of around 500 inhabitants before the war, is located 10 kilometers south-west of Bakhmoutcible de l’offensive russe dans la région depuis plusieurs mois.

Sa prise, quelques jours après que Moscow a dit avoir pris le contrôle de Soledar au nord-est de Bakhmout – ce que Kiev réfute –, semblerait indicare que la Russia essaie nowreux d’encercler la grande ville, après avoir tenté un assault frontal infructueux depuis l’est. Depuis l’été dernier, l’armée russe, appetite parallelement par les mercenaires du groupe paramilitaire Wagner, essaie de s’emparer de Bakhmout, sans toutefois y parvenir. La ville est aujourd’hui largely destroyed et quasiment vidée de sa population civile.

See also  Manifestation à Charm el-Sheikh pour la libération du prisonnier politique Alaa Abdel Fattah

L’une des frappes les plus meurtrières pour les civilians

Carte de l'Ukraine montant le lieu de la frappe de Dnipro, qui a causé la mort de 45 personnes dont six enfants, samedi 14 janvier 2023.
Carte de l’Ukraine montant le lieu de la frappe de Dnipro, qui a causé la mort de 45 personnes dont six enfants, samedi 14 janvier 2023. – Paz PIZARRO, Cléa PÉCULIER / AFP

L’Ukraine a vécu samedi l’un des bombardements les plus meurtriers sur un site civil depuis le début de l’invasion du country par la Russie, le 24 février 2022. Un immeuble résidential a été détruit par un missile russe à Dnipro, dans le center-est du pays, tuant 45 personnes, dont six enfants. Une section entière du bâtiment s’est effondrée, imprisonnant sous les décombres des dizaines de personnes. According to the presidency, quelque 1.700 personnes vivaient dans l’imueble. « 236 appartements have been damaged. Plus de 400 personnes sont sans domicile », added an advisor to the Ukrainian presidency, Kyrylo Timochenko.

Volodymyr Zelensky a juré de traduire en justice « each person guilty of this crime of war ». Son chef de cabinet Andriï Iermak, s’exprimant par visioconférence devant le Forum économique mondial de Davos (Suisse), a « stressed the importance of creating a tribunal spécial international » pour juger « le leadership russe et tous les criminels » pour « l’aggression russe contre l’Ukraine », selon un communiqué.

The Minister of the Interior was killed in the crash of his helicopter

Carte de Kiev et ses environs localisant l'accident meurtrier d'un hélicopéter, qui transportait notably le ministre de l'Intérieur ukrainien, dans la ville de Brovary, près de Kiev.
Carte de Kiev et ses environs localisant l’accident meurtrier d’un hélicopéter, qui transportait notably le ministre de l’Intérieur ukrainien, dans la ville de Brovary, près de Kiev. – Simon MALFATTO, Sabrina BLANCHARD, Paz PIZARRO, Sylvie HUSSON / AFP

Ukrainian Interior Minister Denys Monastyrsky was killed on Wednesday near Kiev in the crash of his helicopter that killed at least 14 people. L’helicopter, un Super Puma EC-225 (Airbus Helicopters) selon le Service d’Etat pour les situations d’urgence (SES) to which it belonged, s’est écrasé mercredi matin à Brovary, près de Kiev.

« Le bâtiment de l’école maternelle a été touché, et le fire a par la suite gained les fenêtres d’un immeuble de 14 étages et trois voitures », a indicé le SES sur Telegram, précisant qu’il y avait neuf personnes à bord de l’appareil, dont le ministre et son adjoint. Selon un dernier bilan du SES, il ya 14 morts dont un enfant, et 25 blessés hospitalisés dont 11 enfants. Les responsibles ukrainiens, comme le Premier ministre Denys Chmygal sur Telegram, ont qualifié de « grande perte » la mort de Denys Monastyrsky, 42 ans, un ancien avocat qui avait rallié le parti de Volodymyr Zelensky.

See also  [Tribune] Conformité règlementaire et exigences de performance commerciale

L’Europe continues à faire des réserves de gas

Graph showing the evolution of gas reserves in Europe from 2019 to 16 January 2023 (last available).
Graph showing the evolution of gas reserves in Europe from 2019 to 16 January 2023 (last available). – Laurence SAUBADU, Paz PIZARRO, Sylvie HUSSON / AFP

La guerre en Ukraine a mis en lumière la dépendance de l’Europe au gaz russeque le Vieux continent s’est échiné à réduire autant que possible, à coups de réunion de crises et d’appels à la sobriété énergique. Ce changement de stratégie combiné aux températures exceptionally douces de cet winter ont permis aux nations européennes de faire des réserves et de ne pas y resortir. “Les stocks de gaz en Europe ont oscillé autour de 82% de leur capacité au cours des last semaines, contre 50% il ya un an et bien au-dessus de la norme saisonnière de la norme saisonnière de 70% sur cinq ans”, explains John Plassard, de chez Mirabaud. Et les discours reassurings se multiplient.

« Les prix baissent en Europe », après la flambée des derniers mois, a ainsi declarée samedi le chancellier allemand Olaf Scholzsaluting les « decisions » prises pour se passer du gaz Russian. Mais côté factures, les prix élevés du gaz et de l’électricité sont là pour durer, a prévenu lundi au micro de la BBC Anders Opedal, directeur général du géant énergétique norvégien Equinor, affirmant que les consommateurs ne devaient pas s’attendre à ce qu’ils reviennent aux niveaux observétes avant l’vasion de l’Ukraine par la Russie.