February 3, 2023

The Political Chronicle

Complete US News World

Face à la résurgence de la poliomyélite, l’Afrique se remobilise

AA/Dakar/Alioune Ndiaye

L’Afrique se remobilise pour combattre la poliomyélite qui a resurgi dans plusieurs pays du continent après que le continent was declared exempt from poliovirus en 2020.

Les présidents Macky Sall du Senegal, Umaro Sissoco Embalo de Guinée Bissau, Paul Kagame du Rwanda en ont porté l’echo samedi à l’occasion du Forum pour la vaccination et l’éradication de la poliomyélite en Afrique qui s’est tenu au Center International de Conférences Abdou Diouf (CICAD) de Diamniadio dans la capitale sénégalaise Dakar.

« The number of countries affected by poliomyelitis has increased from 3 in 2017 to 30 in April 2022. This clearly shows the fragility of the acquis and the need for general remobilization around the goal of eradicating polio in Africa. », a insistedé le président sénégalais lors de son allocution.

« La région Afrique a été declarée par la Commission africaine de certification de l’éradication de la poliomyélite (ARCC), exempte de poliovirus en août 2020. Unfortunately, ces acquis ont été remis en cause avec des flambées épidémiques signalées ces dernieres années », a pursuivi Macky Sall, se désolant de la tendance baissière des campaigns de vaccination perturbées par la survenance de la Covid-19.

« Il s’agit donc de sonner l’alerte et de porter le plaidoyer à tous les niveaux afin qu’aucun enfant dans nos villes comme dans campagnes ne soit laissé pour compte. “Je lance un appel à tous les chiefs d’État et de gouvernement Africans pour un engagement nouvelé dans la mise en œuvre des objectivees de la Declaration d’Addis-Abeba », a ainsi soirène Macky Sall, également president en exercice de l’Union africaine.

See also  Vladimir Kara-Mourza, opposing àpoutine, envers et contre tout

Pour le président Rwandais intervenu en videoconference, l’objectif du forum est de nouveler l’engagement de la Declaration d’Addis-Abeba mais aussi la recherche de strategies et de solutions dans le short term pour éradiquer la poliomyélite en Afrique.

« Il nous faut réunir 2,2 milliards de dollars encore dans ce combat », insisted the Rwandan president calling on his peers, chiefs of state, ainsi que les institutions et partners à la mobilisation pour réussir le pari.

« Nous avons des raisons de croire que nous pouvos ensemble réussir à éradiquer la polio en Afrique et partout dans le monde, nous devons pour ce faire nous remobiliser et puisseur les efforts et mieux coordonner nos actions », a relevé pour sa part le chef de l’État bissau-guinéen, Umaro Sissoco Embalo, qui préside la Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (Cédéao).

Il aussi évoqué les difficulties linked à la logistics dans les campagnes de vaccination en appealant les partners à un support more consistent dans ce combat.

Tedros Adhanom Ghebreyesus, directeur de l’Organisation mondiale de la santé, a, dans son intervention à distance, promis le soutien de la structure qu’il dirige pour aider l’Afrique à se rattraper après les beautiful performances realized dans la fight contre la poliomyélite plombée par la Covid-19.


Seulement une partie des dépêches, que l’Agence Anadolu diffuse à ses abonnés via le Système de Diffusion interne (HAS), est diffusone sur le site de l’AA, de manière résumé. Contactez-nous s’il vous plaît pour vous abonner.

See also  3 anciens ministres visés par un mandat d'arrêt prêts à se présenter devant la justice