February 3, 2023

The Political Chronicle

Complete US News World

Facilitation du financement des PME africaines : L’AGF et le BII launch un program de 75 millions $ – VivAfrik

L’African Guarantee Fund (AGF) et le British International Investment (BII) ont signé un accord pour la mise en œuvre d’un program de 75 millions $ pour financer les Petites et moyennes entreprises (PME) africaines, an anouncement a l’ institution britannique mercredi 7 décembre 2022.

L’Agence Ecofin qui donne l’information a précise que ce financemente permettre de fournir “des garanties de crédit aux institutions financières partenaires pour un maximum de 75% du risque sur les prêts aux PME”. The initiative will allow ainsi d’augmenter l’accès au crédit et réduira les exigences de garantie pour ces PME.

Ainsi, du fait d’un manque de garanties adequatees, plusieurs PME africaines rencontrent des difficulties pour acceder aux prêts en vue de développer leurs activités. Afin de pallier ce problème, plusieurs initiatives sont mises en œuvre pour faciliter l’obtention des crédits par ces PME, a relayé l’Agence Ecofin.

Ce partenariat, qui s’étend sur huit ans, vise à « facilitaire l’octroi de prêts d’un montant maximal de 150 millions $ à 17 300 PME par l’intermediate des institutions financières partenaires ». Les PME detenées ou dirigées par des femmes et celles axées sur le climat constitute une priority pour le program. « This investment will improve the access to financing of PMEs on the continent of Africa, putting an emphasis on cells that are found in the most difficult contexts. The partnership, which will also target the financing of enterprises axées sur le climat ainsi que des PMEs held and directed by women, will contribute to increasing the inclusive and sustainable development of Africa », a fait savoir à Agence Ecofin, Jo Fry, director des investissements et responsable du crédit intermédié chez BII.

See also  touches the pass d pourcord for the restructuring of this detail ext

D’après la note d’information, « au moins la moitie de la facilité globale ciblera spécifique les PME dans les économies africaines les most fragile ». L’objectif, à terme, est de « soutenir les entreprises prometteuses qui peuvent contribuir à un développement économique productif à long terme ».

L’Agence Ecofin rappelle enfin que 90% des entreprises d’Afrique subsaharienne sont des PME et elles represent 38% du PIB de la région, selon la Banque mondiale. La Société financière internationale (SFI) estimates à 331 milliards $ le deficit de financement de ces PME before l’avènement de la Covid-19. Ces besoins de financement ont été intensiés, non seulement par les fermetres étroubles d’entreprises, la baisse de demande et les perturbations de chaîne valeur occasionnées par la pandemia, mais aussi par les défis supplémentaires linked à la war en Ukraine et à la situation d’inflation que connaît le monde.

Moctar FICOU / VivAfrik