February 3, 2023

The Political Chronicle

Complete US News World

Le développement de l’Afrique freiné par l’insecurité et un recul de la démocratie

Les progrès dans le développement humain et économique en Afrique sont brakenés par un « Recoll generalisé de la démocratie » et une « situation security de plus en plus tendue »selon l’indice de la fondation Mo Ibrahim publié mercredi 25 février qui évalue la governance sur le continent.

« Even if the level achieved by global governance on the continent is better in 2021 than in 2012 »celui-ci « stagnated since 2019 »note le rapport. « La majeure partie du continent est moins sure et moins démocratique en 2021 qu’elle ne l’était en 2012 »pursue le document qui underline que la pandemie du Covid-19 a « accentué ces tendances preoccupantes ».

Read also: Pour la première fois en dix ans, la bonne governance recule en Afrique

The Ibrahim index of governance in Africa (IIAG) is based on more than 80 indicators classified in four sub-categories: « Security and State of Law », « participation, rights and inclusion », “human development” et al « fundamentals of economic opportunities ».

« In 2021, près de 70 % of the population of the continent will live in a country where the conditions in matters of security and state of law have deteriorated since 2012 »déplore l’étude qui note également un fort recol de la liberté d’association et de réunion.

Entre 2012 et 2021, 23 coups d’Etat en Afrique

The index shows however that more than 90% of the population of the continent lives in a country where the level of human development – ​​which takes into account access to health, education, social protection and a sustainable environment – ​​is superior. à celui de 2012.

See also  l'épidémie constitue une urgence sanitaire mondiale, declares l'OMS

Dans l’indice, les cinq pays les plus performantes en matière de governance, en prenant en compte l’ensemble des indicators, sont l’île Mauritius, suivis des Seychelles, de la Tunisie, du Cap-Vert et du Botswana. Le Soudan du Sud est dernier derrière la Somaliae et l’Erythrée. La Gambie est le pays dont la governance a le plus progressé depuis 2012, alors qu’à l’inverse c’est en Libye qu’elle a le plus reculée.

Read also Mo Ibrahim : « Le manque d’avenir peut pousser certains jeunes vers le djihadisme ou la criminalité »

Le rapport s’attarde également sur une « Inquiétante decennie de coups d’Etat recurrent au Sahel »dénombrant que sur 29 coups d’Etat dans le monde entre 2012 et 2021, 23 ont eu lieu en Afrique et principalamente dans la région sahélienne.

Le Mali et le Burkina Faso, qui font face à des violences de groupes djihadistes sur leur sol et qui sont tous deux governés par des juntas militaires, voient leurs indicators sécurités se dégrader tortement, dans l’indice.

L’homme d’affaires soudanais naturalisé britannique Mo Ibrahim, a creé sa fondation en 2006, dont le siège est à Londres et qui a pour mission de promote la bonne governance sur le continent African.

Le Monde avec AFP