December 7, 2022

The Political Chronicle

Complete US News World

le FMI evokes a conjuncture “difficile et incertaine”

Les pays d’Afrique subsaharienne font face à la conjoncture « la plus difficile et incertaine depuis de nombreuses années », indique vendredi le Fonds monétaire international (FMI), emphasizing that international aid remains « capital » to respond to current needs in food security and transition to green energies.

La croissance de l’Afrique subsaharienne devrait s’establishment à 3,6% en 2022, soit un recul de plus d’un de percentage par rapport à 2021. Ce recul tient pour l’essentiel au ralentissement international, au resserrement des conditions Financières et à la volatility des prix des produits de base, relève le FMI dans ses dernieres projections sur les perspectives économiques régionales.

L’augmentation des prices des produits alimentaires et de l’énergie pénalise, indique-t-on, les populations les most vulnerables de la région, alors que la dette publique et l’inflation se situent à des « niveaux jamais observés depuis des décennies ».

L’institution financier internationale rappelle que les bouleversements récentes viennent s’ajouter aux effets d’une pandamiie toujours d’actualité.

L’activité économique de l’Afrique sub-saharienne devrait strong ralentir en 2022 et rester relatively moderate en 2023. Les perspectives demeurent très incertaines, selon le FMI.

Le reprise robuste interrompue

« En fin d’année dernière, l’Afrique subsaharienne sempillate emprunter la voie d’une reprise vigoroususe, au sortir d’une longue pandemie. Unfortunately, cette amélioration a été brutalement interrompue par les bouleversements sur les marchés internationaux, ce qui exerce de nouvelles pressures sur les dirientes de la région », underlines Abebe Aemero Selassiedirecteur du département Africa du FMI.

Faisant écho aux tendances mondiales, l’inflation a progressé de manière plus rapide et more durable que prévé, tirée par l’augmentation des prices des produits alimentaires et énergétiques, which represent approximately 50 % du panier de consommation de la région.

Dans ce contexte difficile, le FMI préconise quatre priorités : protecter les most vulnerables, relieve les taux directeurs de manière prudente, continuer de consolider les publics finances afin de préservant leur biabilité budgetary, et créer les conditions propices à une croissance de qualité, sur fund d’acceleration du changement climatique.

See also  douze people, dont a new catholic, compose songs for albinos