December 7, 2022

The Political Chronicle

Complete US News World

le FNDC suspend pour une semaine ses appeals à manifester contre la junta

Publié le :

En Guinée, les appels à manifester contre la junte ont été suspendedus. Le Front national pour la défense de la Constitution (FNDC) announced, vendredi 29 juillet, dans un communiqué, une trêve d’une semaine. Une annonce qui fait suite à un entretien avec Umaro Sissoco Embalo, président bissau-guinée président en exercice de la Cédéao.

Avec notre correspondent à Conakry, Moctar Bah

The new demonstrations against the junta au pouvoir in Guinée took place on Friday in Conakry at the call of the National Front for the Defense of the Constitution (FNDC). Des heurts ont éclaté entre manifestants et forces de l’ordre, faisant un mort, selon le parquet, quatre selon les organizateurs. Des dizaines de personnes ont également été blessées. La personne qui a perdu la vie est un homme de 65 ans. According to testimonies, ce dernier qui se trouva devant un restaurant, son lieu de travail, a été touché par une balle perdue.

The massive deployment of police and gendarmerie forces has not dissuaded the young people of the suburbs of the capital who have even perturbed, par endroits, la prière du vendredi. On a pu constater, dans les rues, des courses pourcourage entre manifestants et forces de l’ordre, provoquant des affrontements sanglants dans les quartiers chauds de la capitale, traditionnellement favorable à l’opposition.

Les forces de sécurité, ayant fait usage de gaz lacrymogène, les manifestants ont réponse par des jets de pierres, d’autres étaiten aussi armés de bâtons. Ces violences ont également causé des damagees matériel dans la capitale, par exemple des pneus brûlées sur les voies publiques ou encore plusieurs véhicules des forces de l’ordre d’impairements.

See also  En Sierra Leone, le president donne son feu vert à la dépenalisation de l'avortement

Ces violentes manifestations ont démarré jeudi à l’appel du FNDC pour denouncer la « gestion unilaterale de la transition » par la junte qui s’est engagée à remettre le pouvoir à des civilians élus dans un délai de trois ans.

Indépendamment des exigences du FNDC qui denônce un manque de transparence de la transition, certains jeunes demonstrators, interrogés par RFI, ont indicé : « Le gouvernement nous a fait échouer dans nos différences examens nationaux. Nous allons faire derailer la transition. » Pour rappel, l’examen du baccalauréat 2022 n’a enregistre que 9% de réussite.