February 3, 2023

The Political Chronicle

Complete US News World

Le moratoire sur l’exploitation minière des fonds marins adopted par l’Assemblée Nationale • TNTV Tahiti Nui Télévision

L’Assemblée nationale a adopted, ce mardi, la Proposition de Résolution creant un moratoire sur l’exploitation minière des fonds marins. Signée par 170 députés issus de neuf groupes politiques, la Proposition défendue par le député de Gironde Nicolas Thierry applique le principe de précaution pour les générations futures et a été votée à la majority par l’Assemblée de la Polynésie française, le mois dernier.

En juin dernier, lors de la conférence des Nations unies sur les oceans, Emmanuel Macron avait declarer vouloir “Elaborate un cadre légal pour mettre un coup d’arrêt à l’exploitation minière des fonds en haute mer“. Le Président de la République avait also announced en direct de la COP27 that France s’engageait en faveur de l’Interdiction de l’exploitation minière des fonds marins.

Nous demandons en outre au Gouvernement de lancer un processus de révision et de reforme de l’AIFM (ndlr : Autorité internationale des fonds marins)afin d’en changer la structure et le fonctionnement et ainsi de garantir un processus décisionnel et régulatory transparent“, declared M. Thierry. Les défenseurs du moratoire craignent en effet que l’AIFM autorise des contrats d’exploitation à partir de juillet 2023.

Tirer profit des richesses de notre océan dans le respect de celui-ci est possible. Pourquoi donc, dans ces conditions, en detruire même une petite partie?“, launched Tematai Le Gayic à la tribune. L’élu NUPES a tenu à rappeler à la représentation nationale française la relation particulier des Polynesians à l’océan et son engagement contre “la course au profit […] to the detriment of our ecosystem“.

See also  40 mortars, selon un nouveau bilan

L’intervention complète de Tematai Le Gayic à l’Assemblée est à finder ci dessous :