September 27, 2022

The Political Chronicle

Complete US News World

Le Niger voit l’arrivée d’une nouvelle wave de plus de 600 migrants refoulés d’Algérie

More than 600 migrants, originaires d’une dizaine de pays Africans, sont arrivés dans le nord du Niger après avoir été refoulés d’Algeriaa appris l’AFP, mardi 20 septembre, auprès des autorités locales.

Six cent soixante-neuf personnes – dont quatorze femmes et cinq mineurs – sont arrivés « à pied » le 17 septembre à Assamaka, ville nigérienne la plus proche de la frontière, après avoir été refoulées d’Algérie, ont indicé à l’AFP les autorités locales. Parmi elles, 286 Malians, 166 Guinéens, 37 Burkinabés, 27 Sénégalais, 25 Béninois, 22 Ivoiriens, 21 Gambiens, 21 Soudanais, 19 Nigérians, 14 Camerounais et 14 Sierra-Léonais, mais aussi deux Nigériens et des ressortissants du Chad, de Mauritania. , de Guinée-Bissau, du Liberia et du Togo.

Read also: Plus de 1 200 migrants expelled by Algeria towards Niger

L’Organisation internationale pour les migrations (OIM) a « confirm » à l’AFP « The arrival of the wave of migrants » d’Algérie, sans toutefois avancer de nombre. « Nous sommes disponible à leur apporter une assistance. Les migrants qui souhaitent intégré notre program d’aide au retour volontaire peuvent être admis au niveau de notre center de transit d’Assamaka »a assured l’OIM.

Des « traitements inhumans »

Le 6 septembre, 847 migrants, mostly Nigerians and among them 40 women and 74 non-accompanied children, arrived in Agadez after being deported from Algérie, AFP reported. . Début juillet, l’OIM avait annoucement avoir secouru 50 migrants ouest-africains, dont des femmes et des enfants, « bloques » dans le nord désertique du Niger, près de la frontière avec la Libya.

See also  revers to Emmanuel Macron, sans major to the governor

Considered as an eldorado and a point of transit towards Europe, Algeria expelled tens of thousands of irregular migrants from sub-Saharan Africa in 2014, according to the United Nations. Some of these migrants try to survive in Algérie, souvent en mendiant, mais un grand nombre cherche surtout à gagner l’Europe.

Read also A Agadez, des Soudanais revenus de Libye rêvent encore d’Europe

En juin, l’organisation Médecins sans frontières (MSF) avait denoncé « les traitements inhumans » infligés à des migrants ouest-africains cherchant à gagner l’Europe, dont « around 2 000 » Sont « average monthly » refoulés d’Algérie et de Libya vers le Niger voisin. L’Algérie, qui n’a pas de législation en matière d’asile, a souvent démenti ces accusations, dénonçant une « campagne malveillante ».

Pour ne rien manquer de l’actualité africaine, Subscribe to the newsletter du « Monde Afrique » depuis ce lien. Chaque samedi à 6 heures, retrouvez une semaine d’actualité et de débats treatede par la rédaction du « Monde Afrique ».

Le Monde avec AFP