December 7, 2022

The Political Chronicle

Complete US News World

le nouveau Premier ministre affronte l’opposition au Parlement

The new British Prime Minister Rishi Sunak will address the first time in Parliament on Wednesday, facing a laborious opposition au plus haut in the polls that are calling for early elections in a country in full economic and political crisis.

Pour la première fois, un chef de gouvernement non-blanc, hindou et originaire d’une ancienne colonie anglaise, le plus jeune de l’histoire récentée, fera face à la mi-journée aux députés de la chambre des Communes, lors de la traditionnelle séance de questions au Premier ministre, souvent très animée.

Le chef du Labor Keir Starmer l’a félicité mardi sur Twitter, mais sans ménagement: les Britanniques “ont besoin d’un nouveau départ et de s’exprimer sur l’avenir” du pays, at-il écrit.

L’opposition travailliste, largement en tête dans les sondages, réclame quasiment tous les jours ces élections générales anticipées, sans attendre 2024, dénonçant la politique des conservateurs qui “ont mis en pièces l’économie”.

Rishi Sunak, the only candidate officiel after the resignation of Liz Truss last week, après ses fonctions après avoir été choisi lundi en quelques heures par le parti conservateur, sans avoir pronounce un word en public et sans que les membres du parti ne soientés .

Cet été, ces derniers avaient préféré Liz Truss au richissime ex-ministre des Finances, qui en pleine crise du coût de la vie, avec une inflation à 10%, appelait à la prudence budgetary et dénonçait les “contes de fée” de sa rivale .

Becoming on Tuesday the third British Prime Minister in less than 50 days and the sixth since Brexit in 2016, Rishi Sunak excluded early elections that the conservatives, after 12 years in power, would be assured of losing.

See also  After the parliamentary fire, one of the suspects was arraigned in court

According to an Ipsos survey published on Monday, 62% of voters wish to vote before the end of 2022.

– Nouveau gouvernement –

Après avoir rencontre le roi Charles III qui l’charged de former un gouvernement, Rishi Sunak a annoucement mardi des “décisions difficiles” face à la crise économique et a promis de “réparer” les “erreurs” de Liz Truss, qui avait demissionné après 44 jours au pouvoir.

“Sunak et sa femme s’assoient sur une fortune de 730.000.000 de livres. C’est deux fois la fortune estée du roi Charles III. Ayez ça en tête quand il parle de prendre des +décisions difficiles+”, a taclé la députéte travailliste Nadia Whittome.

Partisan d’une réduction des expenses pour freiner l’inflation, plutét que d’un recurs à la dette pour sutenir les ménages – politique privilegée par Liz Truss, Rishi Sunak reconduit à son poste le minister des Finances Jeremy Hunt qui depuis sa nomination en catastrophe mi-octobre a ramené un semblant de calme sur les marchés.

Il doit présenter de nouvelles mesures budgetables le 31 octobre.

– Retour de Raab –

Rishi Sunak cherche à rassembler des députés conservateurs très divisées après 12 ans au pouvoir. Il a réussi à gleaner les soutiens d’anciens fidèles de Boris Johnson pour être élu alors que certains l’avait pourtant accusé de trahison en juillet quand sa demission du ministère des Finances, suivie d’une sixantaine d’autres, avait abouti au départ de “BoJo”.

Dominic Raab – close ally of M. Sunak – as for him found his role of vice-premier minister and minister of justice that he had to abandon after the resignation of Boris Johnson.

See also  sommet décisif de la Cédéao à Accra

Suella Braverman, nommete en septembre ministre de l’Intérieur par Liz Truss et qui avait claqué la porte la semaine dernière, retrouve elle aussi son poste. Influente dans l’aile droite du parti, elle a une position très dure sur l’immigration.

En pleine guerre en Ukraine, les ministres de la Défense Ben Wallace et des Affaires étrangères James Cleverly ont également conservée leur portefeuille.

Pour son premier appel à un dirigeant étranger, Rishi Sunak s’est d’ailleurs entretenu avec le président ukrainien Volodymyr Zelensky mardi soir et lui assured du “soutien inébranlable” du Royaume-Uni face à l’vasion russe. He also exchanged phone calls with the American president Joe Biden.