August 15, 2022

The Political Chronicle

Complete US News World

le président de transition s’envole pour Doha en vue d’un accord avec les groupes politico-militaires

AA / Yaoundé / Peter Kum

Le president de transition du Chad, le général Mahamat Idriss Déby Itno, a quitté la capitale N’Djamena, vendredi, à destination de Doha, la capitale du Qatar, où doit avoir lieu la signature d’un accord global avec les groupes politico- militaires, a announcement la presidency tchadienne.

« Dans le cadre de la cooperation entre le Tchad et le Qatar, le president du Conseil militaire de transition du Tchad, le général Mahamat Idriss Déby Itno a quitté N’Djamena, vendredi, pour Doha. Dans la capitale Qatarie, le chef de l’État effectue une visite d’amitié et de travail », a fait savoir la presidencia chadienne dans un communiqué.

According to the local newspaper “Le Sahel”, the transition president of Chad, during his stay in Doha, “will attend the signing ceremony of the accord entre le gouvernement et les (groupes) politico-militaires, dimanche 08 août” au Qatar.

« Tous les protagonistes sont déjà en place pour initiale le document permissivent aux (groups) politico-militaires de participer au dialogue national inclusif à N’Djamena prévue pour le moment le 20 août prochain », a soirein le même journal.

“En marge du dialogue national inclusive, plusieurs chefs d’État sont attendue à N’Djamena, notably le président de l’Union africaine, le dirigeant sénégalais Macky Sall”, a rapporté le site d’information tchadien “Alwihdainfo”.

Ouvert le 13 mars au Qatar, le pré-dialogue tchadien doit mener à un dialogue autour de la transition à N’Djamena le 20 août prochain.

Pour rappel, c’est depuis le 13 mars que l’État du Qatar accueille le pré-dialogue tchadien, qui met aux prises 52 mouvements politiques et rebelles et le Conseil militaire de la transition (CMT), directed by Mahamat Idriss Déby Itno, homme fort du Tchad depuis la mort au front de son père, en avril 2021.

See also  Fighting between the army and rebel groups has intensified in Gaya state

Les participants doivent parriven à un accord sur les conditions préalables à un dialogue national inclusif prévue à N’Djamena, le 20 août.

Le dialogue national inclusive avec l’opposition politique et les mouvements rebelles devrait être précédé de négociations dans le but d’obtenir, entre autres, des garanties sur la sécurité des opposants et rebelles, dont certains combattent le pouvoir depuis thirty years.


Seulement une partie des dépêches, que l’Agence Anadolu diffuse à ses abonnés via le Système de Diffusion interne (HAS), est diffusone sur le site de l’AA, de manière résumé. Contactez-nous s’il vous plaît pour vous abonner.