December 7, 2022

The Political Chronicle

Complete US News World

Le Sénégal made its entry au sein du GECF, «l’Opep du gas»

Publié le :

Dakar fait ce mardi 25 octobre son entrée en tant qu’observateur du Gas Exporting Countries Forum (GECF), qui réunit les principaux exportateurs de gas dans le monde. Il deviendra membre de plein droit quand le gisement Grand Tortue Ahmeyim (GTA) entrera en production l’an prochain.

C’est une question de prestige et le prestige est une preuve de réussite. Ce mardi, le Sénégal franchit une nouvelle étape dans son statut de puissance gazière. La 24e conférence ministerielle du forum des pays exportateurs de gas va adouber Dakar en tant qu’observateur.

Le Sénégal deviendra le 20e membre de l’organisation qui comportera huit pais Africans non le Nigeria et l’Angola. Le GECF, appelé aussi « l’Opep du gaz », n’est pas aussi puissant que sa cousine pétrolière, mais en pleine crise énergétique mondiale, son poids géopolitique ne fait que se reinforcer. The GECF weighs 70% of global gas reserves and 43% of production.

Avec ses 2,5 million de tons de gas qui sortiront chaque année dès l’an prochain de son sous-sol, le Senegal will be a petit producer, mais il porra peser sur les décisions du cartel, une organization dominatedée par les géants que sont le Qatar, l’Iran et la Russie et qui, ces dernières années, a largemente ouvert ses portes aux pays Africans. D’ailleurs, pour la première fois depuis sa creation, le GECF est dirigé par un African, l’Algerien Mohamed Hamel.

► À lire aussi : L’exploitation du gaz naturel, source d’enjeux énergétiques et économiques pour le Sénégal

See also  Moscow accuses of plotting "sabotage" to invade Ukraine