December 7, 2022

The Political Chronicle

Complete US News World

les négotiations sur le prix du gaz norvégien potrouint avancer « cette semaine », espère Pascal Canfin – EURACTIV.fr

Plafonner les prix du gaz que la Norvège provides aux pays européens en quéte d’alternative au gaz russe, est une question de « solidarity between allies »a dimanche dimanche le député européen Pascal Canfin.

Alors que l’Union européenne cherche comment se passer du gaz de Russie, « une négotiation est en cours avec la Norvégie pour faire baisser le prix du gaz qu’on achète aux Norvégiens. Puisque nous avons fortement réduit nos achats de gas russe, aujourd’hui le principal supplier de gas en Europe est la Norvège »a dit sur France Inter le president de la commission Environnement au Parlement européen, qui espère « un terrissage cette semaine » sur ce sujet.

« On partage à peu près tout avec la Norvège, les valeurs, la démocratie, l’opposition à Poutine… sauf la rente (du gaz, ndlr). Parce que ça nous coûte à peu près 100 milliards d’euros d’aller acheter du gaz en Norvège, et eux ça leur rapporte. Donc il est assez legitimate de se mettre d’accord sur un prix maximum »a estée l’ancien ministre français.

For him, « à nous, Européens, on demande toujours d’être solidaires… Très bien, mais at-on le droit de temps en temps d’exiger de nos partenaires qu’ils soient solidaires avec nous? En l’occurrence c’est le moment historique : on a besoin que la Norvège, premier fornisseur de gaz, et l’Europe, premier client, soient solidaires. Donc une negociazione est en cours, je ne sais pas si ça va marcher, l’objectif est d’avoir un prix maximum».

Et le secrétaire général délégue du parti présidentiel français Renaissance d’agouter : « le pays suivant, c’est l’Algérie, dont on est maintenant un très gros client sur le gaz. Ce sera plus difficile, mais je pense que cette discussion doit avoir lieu. Et ensuite les Etats-Unis, pareil ».

Oslo, par la voix de son premier ministre, s’est previously dit « skeptic » sur ce plafonnement du prix.

See also  Vivalia Hospitals is moving to Phase 1A