August 15, 2022

The Political Chronicle

Complete US News World

Les professionnels du tourisme assistant au retour de la clientèle étrangère

Les professionnels du tourisme peuvent se frotter les hands : la clientèle étrangère est déjà de retour en France.

Fin des restrictions sanitaires et temps clément font bon ménage pour les professionnels du tourisme. Non seulement 65% des Français vont rester en France pour leurs vacances d’été mais en plus, la clientele étrangère est de retour en France en ce début juillet.

Une clientele étrangère 4 fois plus nombreuse que l’an passé à la même époque

Hollandais, Allemands, Italiens, Belges, ils foulent déjà les bords de plage même si, à contrario, il ya très peu de visiteurs chinois et japonais. En Gironde, la responsible d’un camping proche du bassin d’Arcachon explique que sa clientele étrangère est quatre fois plus nombreuse que l’an passé à la même époque.

Des réservations en hausse de 10,7 %

Une étude de PAP Vacances montre que les réservations pour cet été sont en hausse de 10,7 % par rapport à l’avant Covid-19. Si les tarifs des locations de maisons (+7,3 %) et d’appartements (+5,2 %) sont en hausse de plus de 5 %, le camping garde ses fans et des nouveaux adeptes.

Le tarif des locations en hausse de plus de 5 %

Pour les destinations, les vacanciers ont choisi le soleil assurer…La faute à l’été maussade de 2021. Pour 2022, une majorité de Français ont fait le choix du sud qui est pris d’assaut et plus particulier le sud-est. Du coup, le littoral de la façade ouest est en recul. + 30,6 % pour la Côte d’Azur par rapport à 2019 (06, 83 et13), + 20,3 % pour la Corse (2A et 2B), + 7,5 % pour le Languedoc (30- 34, 11 et 66) quand, dans le même temps, le littoral ouest est en recul : – 10,1 % pour la Bretagne et la Loire-Atlantique– 10,2 % pour Vendée-Charente (85 et 17), d’après l’enquête de PAP Vacances.

See also  a consensus on the date, but a dichotomy on the photos

Du côté des destinations hors France, l’Espagne baisse de 7,4 points pendant que le Portugal chute à -32,4%.