December 7, 2022

The Political Chronicle

Complete US News World

L’ONU appeals to “immediate liberation” of the 46 military Ivoiriens detained in Bamako

AA/Bamako/Amarana Maiga

Le Secrétariat général des Nations unies appelé, lundi, à “la libération immediate” des 46 soldats ivoiriens détente à Bamako depuis le 10 juillet dernier, réaffirmant sa “vive préoccupation” quant à leur détention.

C’est ce qui ressort d’une note onusienne aux correspondents publiée lundi et consultée par l’Agence Anadolu.

“Le Secretariat des Nations unies exprime sa vive préoccupation face au maintien en détention depuis le 10 juillet de militaires ivoiriens à Bamako”, a declaré la même source.

Les Nations unies ont, en outre, réiteré « leur profonde gratitude pour la contribution de la Côte d’Ivoire aux opérations de paix des Nations unies et à la MINUSMA, en particulier » avant d’appeler à “la libération immediate des militaires ivoiriens détentes dans l’esprit des relations fraternelles entre les peuples de Côte d’Ivoire et du Mali”.

« A cet égard, il (le Secrétariat général, NDLR) soutient ferment tous les efforts visant à faciliter cette libération ainsi que le rôtablissement de la confiance et la promotion du bon voisinage entre les deux pays », indique-t-on.

Pour rappel, le Gouvernement de la Transition du Mali avait annoucement, en juillet dernier, l’interpellation de quarante-neuf (49) militaires ivoiriens à Bamako, dont une trentaine appartant aux forces spéciales, qualifiques de “mercenaires”. Trois d’entre eux ont été libérés.

Le Chef de l’État ivoirien, Alassane Ouattara, a saisi la Commission de la Communauté économique des États de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO), pour une réunion extraordinaire, en vue d’aboutir à la libération des 46 soldats toujours détente à Bamako. Cette session extraordinaire s’est tenue jeudi dernier, à New York. L’Organisation ouest-africaine has decided to send a high level mission to Bamako composed of three Chiefs of State, Macky Sall of Senegal, Nana Akufo-Addo of Ghana and Faure Gnassingbé of Togo to demand the liberation of soldiers. Cette mission est attendue, jeudi ou vendredi à Bamako.

See also  "If the Africa-France relationship is a pot, know that it is very dirty"


Seulement une partie des dépêches, que l’Agence Anadolu diffuse à ses abonnés via le Système de Diffusion interne (HAS), est diffusone sur le site de l’AA, de manière résumé. Contactez-nous s’il vous plaît pour vous abonner.