February 3, 2023

The Political Chronicle

Complete US News World

Manifestation devant l’embassade de France à Téhéran

AA/Nice/Feïza Ben Mohamed

Une demonstration s’est tenue dimanche devant l’ambassade de France à Téhéran, en réaction à la publication de caricatures de l’Ayatollah Ali Khamenei par le journal satirique Charlie Hebdo.

According to l’agence de presse officielle iranienne IRNA, les participants « ont denoncé (…) des caricatures à caractère offensive » du guide de la révolution.

Cette manifestation intervient alors que l’ambassadeur de France en Iran, Nicolas Roche, a été convoqué le 4 janvier dernier au ministère des Affaires étrangères iranien sur ce sujet épineux.

Earlier in the day on Sunday, the spokesman for diplomacy, Nasser Kanaani, published a series of tweets to fuel the new approach of Charlie Hebdo.

“Vu son passé historique de colonialisme, de violation des droits de l’homme et de la liberté d’expression à l’intérieur et à l’extérieur du pays, la France n’a pas le droit de justify l’insulte aux valeurs” sacrées d’autres Etats et des adeptes des religions, au nom de la liberté d’expression » at-il pointé.

Nasser Kanaani a par ailleurs estime que « ce que les responsibles politiques français doivent respecter, ce sont les principes évidents et fundamentals des relations internationales, c’est-à-dire le respect mutual, la non-ingérence dans les affaires intérieures d’autrui et le respect des valeurs et des saintétés nationales et religieuses des autres Etats ».

À noter que Téhéran a décidé, au lendemain de la publication de ces caricatures, de fermer l’IFRI (Institut Français de Recherche en Iran), alors que les crispations entre les deux pays étaiten déjà à leur paroxysme depuis plusieurs mois.


Seulement une partie des dépêches, que l’Agence Anadolu diffuse à ses abonnés via le Système de Diffusion interne (HAS), est diffusone sur le site de l’AA, de manière résumé. Contactez-nous s’il vous plaît pour vous abonner.

See also  Succession de Boris Johnson: l'un des favoris renonce