February 3, 2023

The Political Chronicle

Complete US News World

Moussa Dadis Camara perd son calme lors des échanges

Publié le :

In Guinea, Moussa Dadis Camara appeared before the justice for the fifth time on Tuesday, December 20. L’ancien chef d’État est l’un des principaux accusses dans les tueries du 28 septembre 2009, lorsque’un meeting de l’opposition a été écrasé dans le sang, tuant plus de 150 personnes, plus d’une centaine de femmes ont été violées. La parole était aujourd’hui aux parties civiles et les échanges ont été très vifs.

Avec notre correspondent à Conakry, Matthias Raynal

Au fil des questions de maître Alpha Amadou DS Bah, le visage de Moussa Dadis Camara se ferme de plus en plus.

« Vous avez dit ici que vous n’aviez aucune possibilité d’aller arrêter les massacres au stade, parce que selon vous, ils étaiten déjà perpétrés, n’est-ce pas ? » « Vous voulez encore que je fasse une répétition ? J’ai dit que les faits étaiten déjà accomplisdonc je n’ai plus de réponse à cette question. »

Il se mure dans le silence. Et puis, d’un coup, la tempête fait rage derrière le micro. « Mon capitaine, quand vous êtes arrivés au pouvoir, vous avez fait des discours creux », débute l’avocat, ce à quoi Moussa Dadis Camara lance en s’énervant : « vous n’êtes pas un bon avocat, parce que vous voulez troubler ! »

« Monsieur Camara, vous attendez la question s’il vous plaît », dit le président du tribunal, tentant de ramener le calme : « Dire qu’un discours est creux, ce n’est ni un propos offensive, ni veut dire pratiquement rien. Si vous ne l’avez pas fait, vous pouvez simplemente dire “je n’ai pas fait”. Et on ne peut pas dire “je ne réponds plus”, donc vous n’allez pas imposer des questions, ce n’est pas vous qui donnez les règles du jeu ici, monsieur Camara. »

See also  comment se met en place an inquite internet?

La comparution de Moussa Dadis Camara doit reprendre mercredi 21 décembre.