September 27, 2022

The Political Chronicle

Complete US News World

Organizations et diplomates appeal d’urgence à un dialogue inclusif en Guinée

Publié le :

Des organizations de la société civile et des diplomates ont denoncé ce weekend le recourse à la force de la junte en Guinée et appelé d’urgence à un dialogue national après des manifestations qui ont fait plusieurs morts alors qu’elles étaiten interdites.

Avec notre correspondent à Conakry, Mouktar Bah

The different coalitions demanded in their communiqués the immediate opening of a cadre of inclusive dialogue and the threat of nouvelles manifestations à partir du 15 août sur toute l’étendue du territoire national.

Elles ont denoncé les actes de répression, les pertes en vies humaines et toutes les formes de violences registered au cours des dernières manifestations, mais aussi l’interdiction des manifestations, ainsi que l’instrumentalisation de la justice et les arrestes extrajudicialaires. Jeudi et vendredi, de violentes manifestations à Conakry ont fait au moins cinq morts selon les organisteurs, un seul selon les authorities, trois selon l’Organisation guinéenne de défense des droits de l’homme et du citoyen (OGDH).

Dans un autre communiqué, l’OGDH aussi required une enquête indépendante pour determiner les circonstantes qui ont entrainé les différences cas de décès et la libération immediate et sans condition de tous les détente d’opinions.

La junta presidente par le colonel Mamady Doumbouya a réquisitionné l’armée pour le maintien de l’ordre, et procédé vendredi et samedi à des dizaines d’interpellations.

Enfin, le G5 Guinée, qui regroupe les Nations unies, la Cédéao, l’Union européenne, les États-Unis et la France, a quant à lui deploré le recourses excessive à la force et l’utilisation allégué d’armes létales pour le maintien de l’ordre, dans un communiqué publié hier dimanche.

See also  Le Canada is a refugee for crime financier. All do arterêté - News 24