February 3, 2023

The Political Chronicle

Complete US News World

Sommet d’Abidjan: croissance de 5,7% en 2022 dans l’UEMOA

Le taux de croissance au sein des pays de l’Union économique et monétaire ouest-africaine (Uémoa), s’est élevé en 2022 à 5,7%, en baisse de de 0,4% par rapport à 2021, ont announcé lundi les The leaders of this organization met at the summit in Abidjan.

Les huit pays membres de l’Uémoa (Sénégal, Guinée Bissau, Côte d’Ivoire, Togo, Bénin, Mali, Niger et Burkina Faso) n’ont pas été épargnés par “les crises profondes qui affectent le monde entier”, en particulier “Les conséquences de la war en Ukraine”, au moment même où “nos économies se relevaient du choc” de la crisis liée au Covid, stressed the Ivorian president Alassane Ouattara.

Outre le taux croissance passé de 6,1% en 2021 à 5,7% en 2022, l’inflation est passée au sein de l’union de 3,6% à 7,5% en 2022, a relevé M. Ouattara en estimant que ses pays membres avaient avaiente su faire preuve de “résilience”.

Noting that the security situation was “préoccupante” en raison “des attaques terroristes qui se multiplient” dans plusieurs pays de l’Uémoa, en particulier le Burkina Faso et le Mali, il a relevé qu’une partie des expenses qui auraint dû être affectès “à l’éducation et la santé” l’ont été “à la défense et à la sécurité”.

Le sommet d’Abidjan s’est tenu au lendemain de celui à Abuja des quinze countries members de la Cédeao to which belong those of l’Uémoa, qui a notably decided to create une force régionale devant intervenir non seulement contre le jihadisme but also en cas de coup d’Etat, comme la région en a connu plusieurs depuis deux ans.

See also  La variole du singe "pas encore une urgence mondiale", selon l'OMS

Several countries west-africains sont en proie à la propagation jihadiste qui, partie du nord du Mali, a gainn le center de ce country, mais aussi le Burkina Faso et le Niger, et sétend vers le sud et le gulf de Guinée.

Les armées nationales sont largely impuissantes et cooperate avec des acteurs extérieurs, l’ONU, la France ou encore la Russie.

L’insécurité est un facteur primordial des coups d’Etat militaires qui ont secoué la région depuis 2020, au Mali, au Burkina et, pour d’autres raisons, en Guinée.

“The leaders of the Cédéao have decided to recalibrate our security architecture”, said Omar Touray, President of the Commission of the Cédéao in Abuja. Ils sont “résolus à établier une force régionale qui interviendra en cas de besoin, qu’il s’agisse de sécurité, de terrorism ou de rétablier l’ordre constitutionalnel dans des Etats membres”, he affirmed.