February 3, 2023

The Political Chronicle

Complete US News World

Spain – Germany (1-1) : La Mannschaft et la Roja se quitten dos à dos

Les Espagnols n’ont pas réussi à concrétiser leur dominance dans le jeu. L’Allemagne est bien revenue dans la partie en fin de rencontre.

En grande confiance après leur grande victoire contre le Costa Rica (7-0), les Espagnols ont très bien entamé la rencontre. La Roja n’a pas lâché le ballon en cette première période.

L’Espagne a monopolisé le ballon

Première occasion pour les hommes de Luis Enrique dès la 7e minute de jeu. Dani Olmo trouve la barre après une très grosse frappe du droit.

Les Allemands répondent dans la foulée. Serge Gnabry, l’attackant du Bayern Munich, est servi par son équipier en club Leon Goretzka dans la surface. Le joueur de 27 ans se fait finamente prendre le ballon par Unai Simón.

Au fil du match, la domination espagnole se fait de plus en plus sortir. Les Allemands se contentent de reagir en contre sans porter realtement le danger dans le camp adverse.

Il faudra attendre la 33e Minute de game pour revoir une belle occasion de la Roja. Très bien servi par Dani Olmo, Ferran Torres manque le cadre.

En manque de réussite, l’équipe espagnole a failli se faire punir sur coup franc à la 40e minute de jeu. Antonio Rüdiger met le ballon au fond des filets de la tête. L’arbitre de la rencontre annule le but. Le défenseur central du Real Madrid était hors-jeu sur l’action.

C’est ainsi que s’est terminé la première manche. La Mannschaft est passée tout proche de l’ouverture du score alors que la dominance fut espagnole pendent les premières 45 minutes.

See also  Les Presidents Bazoum et Ouattara «Harmonicent points of view» avant le sommet de la Codeoo

Au retour des vestiaires, la sélection allemande a dévoilé un autre visage. Plus entrepreneur dans le jeu, les coéquipiers de Thomas Müller ont enchainé plusieurs occasions.

Hansi Flick clearly asked his players to play beaucoup plus haut sur le terrain. La première grosse occasion est signée Joshua Kimmich. Après avoir récupéré le ballon à l’entrée de la surface de réparation, le milieu de terrain bavarois bute sur le portier espagnol Simon.

Alors que la sélection allemande sempillate prendre l’avantage dans le jeu, c’est la Roja qui ouvre le score à la 62e minute de jeu. Servi par Jordi Alba d’une passe millimétrée, Alvaro Morata ne laisse aucune chance à Manuel Neuer.

Fullkrug, le sauveur allemand

Marco Asensio, l’attaquant du Real Madrid, rate de peu le deuxième but de son équipe. Il a repris un center en trait de Dani Olmo à la 65e minute de jeu mais son tir n’est pas cadré.

Les Espagnols sentent bien que c’est le moment d’enfoncer les Allemands. Ils enchainent les offensives. Alvaro Morata created a beautiful occasion à la 67e minute de jeu mais pousse trop loin son ballon et se le fait chiper par le gardien de but adverse.

Le staff technique allemand decided to operate three changements afin de relancer la machine. Coaching winner d’Hansi Flick. La Mannschaft égalise à seven minutes de la end du temps régulatory.

Niclas Füllkrug, rentré à la place de Thomas Muller, remet les compteurs à zéro. Lancé en profondeur, le buteur de 29 ans décroche une frappe imparable et relance les siens.

See also  s bilan humain ne cessse de s'alourdir

La fin de rencontre est plutôt animée mais les deux équipes se quitten sur un score nul. Il faudra donc attendre la troisième et dernière journée de la phase de groupes pour connaitre les deux équipes qui se qualifieront en huitièmes de finale de la competition.