December 7, 2022

The Political Chronicle

Complete US News World

two brothers sentenced to 40 years in prison for the murder of journalist Daphne Galizia

Publié le : Modifié le :

Deux frères ont été condamnés vendredi 14 octobre à 40 ans de prison chacun pour l’assassinat en 2017 de la journaliste maltaise anticorruption Daphne Caruana Galizia, au premier jour de leur procès, dans la capitale maltaise La Valette. Quelques heures aupuravan, ils avaient plaidé coupable pour avoir fabriqué, posé et fait exploser la bombe ayant tué dans sa voiture la journaliste de 53 ans.

George et Alfred Degiorgio ont été reconnus coupables d’avoir fabricated, posé et fait exploser la bombe ayant tué dans sa voiture la journaliste. Cette dernière dénonçait dans son blog Running Commentary la corruption endémique dans ce petit archipe méditerranéen, une ex-colonie britannique entrée dans l’Union européenne en 2004. Sa mort à 53 ans, le 16 octobre 2017, avait fortement secoué le plus petit État de l’Union européenne et horrifié ses voisins.

Le prosecutor-adjoint Philip Galea Farrugia asked the jury, composé de neuf personnes, de respecter son devoir d’impartialité. « Daphne Caruana Galizia était bien connue et certains peuvent être d’accord avec elle, d’autres nonat-il noté. Quelles que soient vos sympathies, elles ne doivent pas influencer sur votre décision. »

Étaient présents au procès pluses représentants d’associations de défense de la liberté de la presse, notably Reporters sans Frontières (RSF) et le Center européen pour la liberté de la presse et des médias.

La journaliste avait été tuée près de son domicile quelques heures seulement après avoir posté ce message : « Il ya des corrumpus partout. The situation is desperate. »

See also  Fighting between the army and rebel groups has intensified in Gaya state

Menace d’implicer un ministre

Les frères Degiorgio s’était dits prêts l’an dernier à impliciter un ancien ministre en échange d’une grâce, qui leur a été au final refusée. George Degiorgio avait déjà une première fois confessed l’assassinat au cours d’un interrogatoire en juillet, le qualifying de « Juste du business ».

Un troisième homme involved dans ce murder, Vincent Muscat, a plaidé coupable l’an dernier et a été condamné à 15 ans de prison. Il témoignera lors de ce procès, a indicé vendredi le prosecutor deputy.

Le riche homme d’affaires suspectné d’avoir commandité le murder, Jorgen Fenech, n’a pas encore été jugé. Il nie toute implication.

La mort de Daphne Caruana Galizia avait fait scandale dans le country, entraînant notably the resignation in January 2020 du Prime minister Joseph Muscat, accusé de tenter de couvrir ses amis et alliés politiques éclaboussés par ce murder.

According to une enquête publique whose results were published in 2021, l’État maltais porte une part of responsabilité dans le murder de la journaliste, notably pour avoir created un « climat d’impunité » pour ceux qui voulaient la faire taire.

(Avec AFP)