December 7, 2022

The Political Chronicle

Complete US News World

un vote dans le calme malgré quelques dysfunctionnements

Publié le :

La Guinée équatoriale, petit État pétrolier d’Afrique centrale, a organizée dimanche 20 novembre ses élections générales. Il y avait trois candidates dont le président sortant Teodoro Obiang Nguema, qui briguait un sixième mandate après 43 ans passé à la tête du pays. Si la journée s’est déroulée dans le calme et l’affluence, quelques dysfunctionnements ont été observés à la fermeture des bureaux de vote.

Avec notre envoyé spécial à Malabo, Loïcia Martial

Un bureau de vote de Santa Maria qui attend jusqu’à 21 heures avant de dépouiller, un autre du quartier Timbabé qui vote au-delà de de 18 heures ou encore un autre qui a pris du retard dans le dépouillement… La cloture du vote dimanche a été désorganisée, notably à Malabo.

According to observers, de nombreux électeurs ont réponse présents. À titre d’exemple, sur 679 inscrits du bureau d’un quartier populaire, 586 ont accompli leur devoir civil.

José Antonio Ndong, a national observer hailed a vote sans bavures. « Dans le district de Malabo où nous avons travaille aujourd’hui, nous n’avons rencontre aucune anomaly dans les différences bureaux de vote. Tout s’est passé normally », at-il fait remarque

Un avis partagé par Pilar Rondo Ikaka, representative of Buenaventura Monsuy, un des trois candidates à la présidentielle. « Depuis que j’ai pris place dans ce bureau de vote, j’ai constato que toutes les opérations n’ont pas connu d’inconvenients. En tout, ça s’est très bien passé », at-elle témoigné.

Le vote s’est déroulé dans près de 3 000 bureaux à travers le pays. The provisional results will be announced at the end of the week by the Electoral Commission, then the Constitutional Court will pronounce on the validity or non-validity of the vote. Dans le pays, le mandate présidentiel est de 7 ans, contre 5 ans pour les parlementaires.

See also  These soldats bless you arriving at the Hipitaux de Dnipro