December 7, 2022

The Political Chronicle

Complete US News World

une réponse policière “insuffisante” lors de la bousculade mortelle à Séoul

Publié le : Modifié le :

Face aux critiques, le chief de la police sud-koréenne a reconnu, mardi, que les forces de l’ordre avaient reçu de multiple signalements de danger imminent avant la bousculade d’Halloween dimanche à Séoul, qui a fait 156 morts. Il estime que leur réponse a été “inasuffisante”.

Un aveu de faiblesse. Le chef de la police sud-korean a declaré, mardi 1er novembre, que les forces de l’ordre avaient reçu de multiple signalements de “danger de manière urgente” avant la bousculade mortelle de Halloween dimanche à Séoul et judged “insuffisante” la manière avec laquelle ces informations ont été treatedes.

La police savait “qu’une foule importante s’était réunie avant même que se produise l’accident”, a estimate le chief de la police nationale, Yoon Hee-keun.

Au moins 156 personnes, mainly des jeunes, ont été tuées.

Around 100 000 personnes étaiten attendues, mais en raison du caractère non-officiel de l’événement, neither the police nor the local authorities n’ont géré la crowde de manière active. The police explained that they deployed 137 agents to Itaewon for Halloween, while 6,500 police officers were mobilized for another demonstration in the South Korean capital, with 25,000 people participating, according to local media.

Les autorités accusées de manque d’anticipation

Sur Internet et dans la presse, les critiques ont fusé contre les authorities, accusées de manque d’anticipation. De nombreux utilisers de réseaus sociaux ont ainsi accusé la police d’avoir complètente omis de controller la crowde.

Des critiques d’autant plus virulentes que les forces de l’ordre sud-koreannes sont maîtresses dans le contrôle des crowds, dans un pais où les nombreuses et fréquents manifestations sont souvent enfraudre par un nombre d’agents supérieur à celui des participants.

See also  Le Fonds Africain de Garantie et de Cooperation Economique (FAGACE) nomme trois nouveaux Administratorurs Independents

Le président sud-korean Yoon Suk-yeol a jugé que son pays devait amelioreur d’urgence son système de gestion des crowdes nombreuses à la suite de la catastrophe.

“La sécurité des personnes est importante… Qu’il y ait ou non un organisateur à un événement”, at-il estimate lors d’une réunion gouvernementale. Yoon Suk-yeol called the country to acquire “de pointe digital competences” to improve management of crowds.

Mais des observers ont affirmed que ces tools exist déjà et n’ont pas été employés à Itaewon. En effet, la mairie de Séoul disposes of a système de contrôle de crowde en temps réel qui utilises les données des téléphones pour prédire la taille de l’assistance à un événement, mais il n’a pas été utilisés Saturday evening, selon les médias locales.

With AFP