December 7, 2022

The Political Chronicle

Complete US News World

Zelensky prévient que Putine « a encore les moyens d’une escalade » après deux jours de bombardements russe massifs

Comme vous l’avez noté, les countries members de l’ONU étaiten réunis lundi après-midi dans l’amphitéâtre historique de l’Assemblée générale, à New York, pour débattre en urgence d’une résolution de condemnation de l’annexion de régions ukrainiennes par Moscow.

Ce texte corédigé par l’Union européenne et prêtente par l’Ukraine devrait être mis au vote mercredi. Par cette voie, les Occidentaux hope to demonstrate that the Russia of Vladimir Putin is isolated on the international scene.

Cependant, ce sont les frappes meurtrières de lundi matin qui ont monopolisé la séance : les représentants des deux pays en guerre ont croisé le fer dans une ambiance électrique.

« La Russie a encore une fois proved qu’elle était un Etat terrorist que l’on doit dissuader de la plus forte des manières », a martelé l’ambassadeur ukrainien à l’ONU, Sergiy Kyslytsya. His Russian counterpart, Vassily Nebenzia, responded by comparing the regime of Kiev to that « plus scandalous terrorist organizations ».

Before the General Assembly, the Secretary General of the UN, Antonio Guterres, « deeply choqué »avait denoncé les bombardements russes en parlant d’« a new unacceptable escalation of war » dont les civils « paient le prix le plus élevé ». Several days before these bombardments, the UN decided to bring the dossier of annexations of Ukrainian regions to its General Assembly – where each of the 193 members had a voice, without veto – after Russia blocked a similar text in the Security Council. , le 30 septembre.

Le projet de texte, consulté par l’Agence France-Presse, condemne les annexations « illegal » de territoires situé dans les oblasts ukrainiens de Donetsk, de Louhansk, de Zaporizhia et de Kherson après des « Pretended Referendums » et underline que ces actions n’ont « no validity » au regard du droit international. Il demande également que no personne ne reconnaisse ces annexes et réclame le retrait immediate des troupes russes.

See also  Le Niger compte injecter 30 milliards de dollars dans son plan quinquennal

La Russie avait riposté dès le week-end dans une lettre acerbe à tous les Etats membres, en attaquant « les delegations occidentales » dont les actions « n’ont rien à voir avec la défense du droit international ». La séance de lundi aussi été été perturbée par une bataille de procéduras lancée par Moscou pour obtenir, en vain, un vote de la résolution à bulletin secrete.

Pour rappel, lors du vote au Conseil de sécurité, aucun countries n’avait pris le parti de la Russie, mais la Chine, l’Inde, le Brésil et le Gabon s’était abstenus.